Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-11-23T16:02:28+01:00

le jour J, l'après

Publié par Nabel

c'est ma dernière pensée...

J'ouvre les yeux. La lumière est jaune. oh mince le coin de ma bouche est humide, je me suis endormie en bavant. Je veux m'essuyer mais quelque chose retient ma main. D'ailleurs, je suis où? c'est plus le bloc ça, y'a plus les spots... j'ai mal nulle part. on m'a pas opérée? qu'est ce qu'il se passe?

je respire un peu plus fort. ah si, c'est gênant. bon j'ai du être opérée. Ah et je peux pas parler... ça doit être la sonde d'intubation. ah oui, je dois être en réa. c'est pour ça que je ne peux pas bouger les mains. Je suis attachée.

ah il y a une horloge. 14h et quelque. ah oui... effectivement. AH... une infirmière se penche vers moi. Elle me dit que je suis en réa, que tout va bien, que quand je serai bien réveillée elle m'enlevera le tube qui est dans ma gorge. Je me rendors un peu. Elle me reveille. "Annabelle, respire fort..." elle m'explique que maintenant je vais devoir respirer seule, que la machine ne va plus m'aider. Je ne sentais déjà pas la machine. Alors je me force à respirer. je lutte encore contre le sommeil, alors des fois j'oublie. Mais l'infirmière est là pour me reveiller. Rapidement elle me dit qu'elle va m'enlever le tube. Elle m'explique qu'elle va aspirer à travers, qu'il ne faut pas bouger pendant ce moment là et que quand elle aura enlevé le tube il faudra tousser et cracher elle me le dira. Elle commence. Elle aspire. Ca me chatouille, ça me donne envie de tousser alors ça me fait mal un peu partout. Elle retire le tube. la je ne sens rien. Puis je me force à tousser et à cracher, ça reveille la douleur mais ce n'est pas insupportable.

Comme toute ces manipulations ont reveillé la douleur elle me fait une piqûre de morphine.

Avant de sombrer, je demande si mes parents ont appelé. Elle me répond que oui. Rassurée, je me rendors, sereine.

18h: j'ai mes parents au téléphone. Ils ont appelé pendant une de mes phases d'éveil alors l'infirmière me passe le téléphone. Je leur dit de vive voix que je vais bien, que je n'ai pas trop mal, et qu'apparemment tout s'est bien passé.

avant ou après, je ne sais plus vraiment, j'ai eu la visite du chirurgien, qui m'a confirmé que l'intervention s'était très bien passée.

finalement ils n'ont pas fait l'intervention de Ross, car la surface de ma valve aortique était en fait rétrécie par une membrane fibreuse, invisible aux échographies, collée à la valve. Après l'ablation de cette membrane, l'équipe chirurgicale a décidé d'en rester là afin de préserver ma voie pulmonaire, et de me laisser simplement avec une petite fuite aortique qui ne contre indique pas l'effort ni les grossesses.

j'ai pu boire un peu d'eau vers 18h. je n'avais pas soif. Simplement la bouche très seche.

La nuit en réa s'est bien passée, malgré les bip bip et la lumière. car ce n'est pas la réa que je m'imaginais. Là nous étions dans une grande pièce, tous séparés par des paravents, mais sans "chambres". Ce que j'ai trouvé angoissant c'est de ne jamais savoir à qui "appartiennent" les bip d'alarmes (je ne voyais pas mon moniteur) N'y tenant plus j'ai demandé des boules quiès. j'ai finalement réussi à dormir un peu et sans trop de douleur.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog